Cliquez ici pour utiliser notre site Web avec plus de soutien sur l'accessibilité, comme par exemple des lecteurs d'écran
 

ENGAGEMENT EN FAVEUR DE LA PROTECTION DES FORÊTS

ENGAGEMENT DE REISS EN FAVEUR DE LA PROTECTION DES FORÊTS À TRAVERS LA SÉLECTION DES PAPIERS, DES EMBALLAGES ET DES TISSUS

Parallèlement à d'autres projets de développement durable et à notre philosophie envisageant la mode sur le long terme, REISS s'engage à protéger les forêts du monde entier à travers une approche unique dans le choix des pâtes, papiers, emballages et tissus.


Préservation des forêts et écosystèmes primaires et menacés


REISS soutient les approches et les systèmes tournés vers l'avenir qui ne recourent pas à l'exploitation de forêts primaires et menacées1 pour l'emballage, le papier ou les tissus cellulosiques synthétiques, notamment la rayonne, le viscose, le lyocell, le modal et d'autres marques commerciales. Nous agissons au niveau des chaînes d'approvisionnement pour protéger les forêts primaires et l'habitat des espèces menacées2 subsistant à travers le monde.


Pour ce faire, nous agissons :


1. En collaborant avec Canopy et nos fournisseurs afin de soutenir des solutions collaboratives et visionnaires protégeant les forêts primaires et menacées des forêts humides tempérées côtières de l'île de Vancouver3 et la forêt pluviale de Great Bear4, les forêts boréales du Canada5 et les forêts pluviales d'Indonésie6}.


2. En évaluant notre usage des matières cellulosiques synthétiques, emballages et papiers et en éliminant les approvisionnements provenant d'habitats menacés et de forêts primaires et en danger, tels que les forêts boréales canadiennes et russes, les forêts humides côtières, les forêts tropicales et les tourbières d'Indonésie, d'Amazonie et d'Afrique occidentale d'ici 2022.


3. En contribuant à éliminer les approvisionnements provenant d'entreprises qui pratiquent la découpe du bois illégale7 ; les plantations d'abres8 établies après 1994 via la conversion ou la simplification de forêts naturelles ; ou des zones abattues en violation des droits des Premières Nations/des peuples tribaux/autochtones et des communautés ou d'autres fournisseurs controversés.


4. Si nous découvrions que l'un de nos produits provient de forêts primaires et menacées, d'habitats abritant des espèces menacées ou d'exploitation forestière illégale, nous demanderions aux fournisseurs de modifier leurs pratiques et/ou reconsidérerions notre relation avec eux.


Conception et mise en priorité de la réduction et de la réutilisation


La réduction et la réutilisation du papier et des emballages est une priorité absolue pour la protection des ressources forestières limitées à travers le monde. De plus, cette démarche a un impact considérable sur la baisse des coûts.


Aussi, au cours de l'année prochaine, REISS donnera la priorité au développement d'une stratégie de réduction et de réutilisation en fixant des objectifs et un calendrier. Au cours des 3 années à venir, REISS :


l• Se procurera ou concevra des boîtes d'expédition réutilisables permettant de réduire le papier ondulé et le carton

• Concevra et mettra en œuvre des systèmes de e-commerce, de transport, d'affichage et d'emballage limitant l'usage du papier

• Utilisera des systèmes d'emballage réutilisables pour les applications internes de l'entreprise

• Développera l'utilisation numérique dans les domaines de la communication , du marketing et de la comptabilité

• Adoptera des bonnes pratiques notamment en recherchant et en appliquant des innovations émergentes et des systèmes d'économie circulaire.


Transition vers des tissus plus respectueux de l'environnement et de la société


REISS collaborera avec Canopy, des entreprises et des fournisseurs innovants pour encourager le développement de sources en fibres réduisant les impacts environnementaux et sociaux, en insistant sur les déchets agricoles9 et les tissus recyclés. Le cas échéant, nous participerons à des essais.


En 2021, REISS mettra en place une stratégie en faveur de produits cellulosiques synthétiques contenant au minimum 50 % de ces sources en fibres innovantes et développera un objectif d'approvisionnement 2025 de ces solutions en circuit fermé basé sur l'innovation des producteurs en fibres de viscose.


Améliorer la qualité environnementale de l'emballage et du papier

REISS collaborera avec Canopy, des entreprises et des fournisseurs innovants pour encourager le développement de nouvelles solutions, d'emballages et de papiers réduisant les impacts environnementaux et sociaux, notamment en termes de fibres agricoles (en particulier les déchets)10 et de contenus recyclés. La base de données Ecopaper de Canopy et The Paper Steps nous serviront de guide pour l'approvisionnement en papier10 et en emballages.

Pour réduire l'empreinte carbone du papier et des emballages que nous utilisons11, REISS :


• Procédera à un examen annuel de la consommation de papier et d'emballages afin d'identifier les domaines où nous pouvons progresser, réduira les valeurs de base utilisées en termes de papier et d'emballage et économisera de l'argent et des ressources.

• Donnera sa préférence aux papiers/emballages contenant un taux élevé de matière recyclée, notamment grâce à une teneur en déchets post-consommation atteignant une valeur globale en fibres recyclées d'au moins 50 % en moyenne d'ici 3 ans ;

• Encouragera ses fournisseurs à constamment améliorer et étendre la disponibilité des contenus recyclés dans les papiers/emballages ;

• S'approvisionnera en emballages et papier issus de fibres alternatives comme paille de blé ou autres résidus agricoles, si possible ;

• Soutiendra la recherche et le développement de la production à l'échelle commerciale de pâte à papier, de papier et d'emballages à partir de sources de fibres alternatives telles que la paille de blé et d'autres fibres alternatives, y compris la participation à des essais, le cas échéant.


Certification forestière

Lorsque les conditions citées ci-avant seront remplies (y compris 1-4), REISS exigera que tous les tissus, emballages et papiers proviennent de forêts gérées de manière responsable, disposant du label de certification Forest Stewardship Council (FSC) et que les plantations certifiées FSC12 fassent partie de la solution.


Reconnaître, respecter et préserver les droits humains et les droits des communautés

REISS exigera que ses fournisseurs respectent la Déclaration universelle des droits de l'Homme et reconnaissent lesdroits légaux, coutumiers ou d'usage des communautés autochtones et rurales sur leurs territoires, leurs terres et leurs ressources13. Ainsi, nous demandons à nos fournisseurs de reconnaître le droit des peuples autochtones et des communautés rurales de donner ou d'accorder leur consentement libre, préalable et éclairé (FPIC) avant que de nouveaux droits d'exploitation ne soient attribués ou que des plantations ne soient développées. Nous demandons à nos fournisseurs de résoudre les plaintes et les conflits, et de remédier aux violations des droits de l'homme par le biais d'un processus de règlement des différends transparent, responsable et acceptable.


Réduire l'empreinte des gaz à effet de serre

REISS reconnaît l'importance des forêts en tant que réservoirs de carbone et leur rôle de barrière contre le changement climatique. Dans le cadre de notre action proactive permanente sur le climat, nous soutiendrons les initiatives qui font progresser la préservation des forêts afin de réduire la perte de forêts riche en carbone, en encourageant les fournisseurs à éviter de récolter dans ces zones et en privilégiant les sources d'approvisionnement qui utilisent des stratégies efficaces pour réduire activement leur émissions de gaz à effet de serre.


Protéger l'eau et les écosystèmes vitaux

REISS reconnaît l'importance des forêts primaires et menacées car il s'agit de systèmes vitaux pour la protection et la régulation de l'eau, aussi bien au niveau local que mondial. De vastes parcelles de forêts contiguës jouent un rôle de pompe biotique qui permet de déplacer l'humidité des zones côtières vers l'intérieur des continents. Nous donnons la priorité aux fournisseurs qui utilisent des stratégies efficaces pour préserver et restaurer les forêts afin que celles-ci continuent de jouer leur rôle régulateur en termes de débit et de pureté de l'eau au niveau local et mondial.


Soutenir de meilleurs processus de traitement et d'approvisionnement

REISS impose à ses fournisseurs de matières synthétiques l'utilisation de bonnes pratiques environnementales mises à leur disposition, comme le traitement du lyocelle en circuit fermée.

Nous donnerons la priorité aux achats de papier et d'emballages traités avec des technologies telles que le blanchiment sans chlore.14 Nous passerons à des tickets de caisse en magasin sans phénol ni BPA/BPS en reconnaissance des avantages pour la santé que cela aura pour nos employés et notre clientèle..

Nous accorderons également notre préférence au niveau de nos opérations en Amérique du Nord15 à l'utilisation d'imprimantes figurant aux premières places du classement Blueline.


Assumer un rôle moteur dans notre secteur

REISS souhaite avoir un impact positif et mobiliser ses fournisseurs, partenaires et clients. Au fil de la mise en œuvre de nos actions, REISS collaborera avec ses fournisseurs, les organisations non gouvernementales et ses autres partenaires et marques travaillant sous l'égide de Canopy pour soutenir la protection des forêts primaires et menacées et faire avancer les solutions visant à réduire l'exploitation des forêts. Nous rechercherons également des opportunités visant à former le public sur ces questions et sur les solutions à mettre en place via nos actions de marketing et de communication.



Notes de pied de page

------------------------------

1. Les forêts primaires et menacées sont définies comme étant des mosaïques de paysages forestiers intacts des types de forêts naturellement rares, des types de forêts rares en raison de l'activité humaine et/ou d'autres forêts écologiquement menacées en termes de diversité biologique. Les composantes écologiques des forêts menacées sont les suivantes : paysages forestiers intacts, forêts résiduelles et noyaux de restauration ; connectivité du paysage ; types de forêts rares ; forêts présentant une richesse spécifique en termes d'espèces ; forêts contenant de fortes concentrations d'espèces rares et menacées; forêts à forte endémie ; habitat principal pour les espèces focales ; forêts présentant des phénomènes écologiques et évolutifs rares. Les forêts les plus menacées dans le monde sont les forêts boréales du Canada et de Russie, les les forêts pluviales tempérées côtières de la Colombie-Britannique, de l'Alaska et du Chili, les forêts tropicales et tourbières d'Indonésie, d'Amazonie et d'Afrique de l'Ouest. Pour plus d'informations sur les lieux et les définitions des forêts primaires et menacées, veuillez utiliser le lien https://canopyplanet.org/tools/forestmapper/

2. Afin d'identifier les espèces en voie de disparition, menacées et en péril, le classement de l'état de conservation de NatureServe pour les espèces en péril est un outil très utile. Ces espèces présentent un risque élevé d'extinction en raison d'une aire de répartition très restreinte, des populations très faibles (souvent 20 ou moins), de forts déclins de populations ou d'autres facteurs.

3. Les forêts humides tempérées côtières sont rares et n'ont jamais couvert que 0,2 % de la planète. Sur l'île de Vancouver, seuls subsistent 10 % de la forêt pluviale tempérée côtière rare et productive. Ces peuplements d'arbres vieux de 1 000 ans continuent d'être exploités en dépit de leur immense valeur pour les communautés locales au niveau du tourisme. Leur accessibilité et leur beauté sont des atouts exceptionnels et Canopy veille à la protection de ces derniers peuplements.

4. Un programme de conservation officiel a été finalisé pour la forêt pluviale de Great Bear. Le 1er février 2016, le gouvernement de la Colombie britannique, First Nations et des organisations environnementales et le secteur forestier ont défini un cadre de gestion des écosystèmes qui délimite une zone représentant 85% de la région où l'exploitation forestière est interdite et une autre zone d'exploitation forestière soumise à des règles strictes dans les 15 % restants. Si ces accords soient correctement mis en œuvre, l'approvisionnement dans cette région forestière primaire et menacée peut être considéré comme se situant dans des niveaux acceptables. Nous encourageons le contrôle de ces actions via le renouvellement de la certification Forest Stewardship Council.

5. La protection des forêts boréales où se trouvent les plus grandes étendues de forêts restantes dans le monde est essentielle. La forêt boréale du Canada contient la plus grande source d'eau douce non gelée au monde et fait partie du plus grand puits de carbone terrestre au monde, ce qui équivaut à 26 années d'utilisation mondiale de combustibles fossiles. Canopy s'engage à collaborer à la mise en place de nouvelles zones protégées, à la protection des espèces en danger et à la mise en œuvre d'une exploitation durable dans la Forêt boréale du Canada.

6 L'Indonésie connaît le deuxième plus fort taux de déforestation des pays tropicaux, l'île de Sumatra atteignant des niveaux record avec une déforestation intensive qui a mené à la conversion de 70 % des zones forestières de l'île (FAO Forest Assessment 2010; Margono, B.A. et al. 2012). 7 La gestion légale des forets est un principe qui se conforme à l'ensemble des législations internatinale,s nationales et locales applicables, notamment au niveau environnemental, forestier et en termes de lois et traités liés aux droits civils.

8 Les plantations sont des zones où prédominent des arbres indigènes ou d'autres plantes à usage commercial. Les forêts composées d'espèces indigènes peuvent également être gérées comme des plantations, notamment via des plantations d'une seule espèce sur des sites qui normalement abriteraient plusieurs espèces, l'exclusion d'autres espèces via des applications d'herbicides, des cycles d'exploitation forestière courts qui empêchent le développement de la composition et de la structure de la forêt et/ou d'autres pratiques.

9 Les résidus agricoles sont des résidus provenant de la production alimentaire ou d'autres processus et leur utilisation pour optimiser le cycle de la fibre. Les fibres utilisées dans les productions à base de papier comprennent les pailles de céréales comme la paille de blé, la paille de riz, la paille de graines de lin, les tiges de maïs, les tiges de sorgho, la bagasse de canne à sucre et la paille de seigle. Lorsque l'ACV (analyse du cycle de vie) montre des avantages environnementaux et que la conversion de terres forestières en cultures à des fins spécifiques ne pose pas de problème, le kénaf peut aussi être utilisé. En fonction de la méthode de récolte, les fibres pour tissus peuvent inclure le lin, le soja, la bagasse et le chanvre. (Les résidus agricoles ne proviennent pas de cultures ciblées qui remplacent les peuplements forestiers ou les cultures vivrières.)

10 Les sources de fibre écologiques comprennent : • Les fibres de déchets recyclés post-consomamtion • Les fibres recyclées pré-consommation • Les résidus agricoles définis ci-dessous • Les fibres provenant de tenures certifiées FSC (pas de bois contrôlés issus de tenures de bois contrôlées)

11 Rapport de la Paper Task Force et outil de calcul ded la quantité de papier Environmental Paper Network. « La base scientifique de ces conclusions est l'analyse de la Paper Task Force, un projet d'étude mené sur trois ans, à l'initiative d'Environmental Defense et impliquant Duke University, Johnson & Johnson, McDonald's, Prudential Insurance et Time Inc. La Paper Task Force a examiné les effets environnementaux du cycle de vie complet du papier, ainsi que les écueils économiques et opérationnels des des principales qualités de papier. Ses conclusions ont été largement validés par des scientifiques, des universitaires, des experts environnementaux et des représentants de gouvernements et du secteur d'activité.

12 Zone de plantations qui ont été « établies par plantation ou ensemencement d'espèces exotiques ou indigènes, souvent avec un nombre limité d'espèces, un espacement régulier et même des âges, et qui manquent de la plupart des caractéristiques principales et des éléments clés des forêts naturelles ». Les plantations réalisées avant 1994 ont souvent la certification FSC. Source des indicateurs génériques FSC : https://ic.fsc.org/en/document-center/id/335. Les plantations forestières peuvent jouer un rôle important dans l'approvisionnement en fibres des produits. On considère aussi que la déforestation des forêts primaires a un effet important sur la destruction de forêts dans de nombreux endroits du monde. Reiss reconnaît que des plans de conservation régionaux crédibles identifiant les zones à préserver et les zones qui doivent retrouver leur caractère naturel sont le meilleur moyen de garantir que l'approvisionnement à partir des plantations se fait de manière durable. Nous utiliserons les normes de plantation FSC comme référence. De plus, nous plaiderons auprès de nos fournisseurs et des gouvernements nationaux et régionaux pour qu'ils s'engagent et développent des plans de conservation pour les régions où nous nous approvisionnons afin de faire la distinction entre les plantations faisant partie de la solution et celles qui aggravent la situation.

13http://www.un.org/en/universal-declaration-human-rights/  

14 Non blanchi, procédé sans chlore (PCF) et totalement sans chlore (TCF) est préférable avec ECF au minimum.

15https://www.greenamerica.org/report-skip-the-slip


Confirmer le changement de pays

Êtes-vous sûr(e) que vous voulez naviguer en dehors de ce site ?

Si vous sortez du site ou fermez la fenêtre
vous perdrez votre panier et son contenu.

Annuler
Chargement en cours

Il n'y a pas d'Article récemment visionné à afficher. Les articles apparaîtront ici lorsque vous les visionnez. Vous pouvez ensuite sélectionner les images pour revoir les articles.

Oups, une erreur s'est produite ! Veuillez réessayer